Rechercher par
Mexique

Arnulfo Cerón Soriano

Avocat Mexique
Assassiné

Soutenez Arnulfo Cerón Soriano

Causes défendues :

Mexique: Arnulfo Cerón Soriano, avocat mexicain défenseur des droits de l’homme retrouvé assassiné.

Mardi 26 novembre 2019.

Le 20 novembre 2019, l’avocat mexicain Arnulfo Cerón Soriano de 47 ans, porté disparu depuis 41 jours a été retrouvé assassiné, enterré sous près de 3 mètres de profondeur dans une tombe clandestine à El Aguaje à Tlapa, Guerrero au Mexique.

Arnulfo Cerón Soriano était avocat et défenseur des droits humains. Il s’est battu pour la défense des droits des peuples autochtones et pour les droits sociaux. En tant qu’avocat, il avait travaillé avec le Centre des droits de l’homme de la montagne Tlachinollan pour défendre les droits des peuples autochtones. Il avait également assisté les parents dans l’affaire des 43 élèves disparus à Iguala (« 43 de Ayotzinapa »), en 2014.

En 2000, Arnulfo avait été arrêté arbitrairement, torturé et détenu pendant un an et demi, sous le coup d’une accusation pour homicide. Il avait finalement été  blanchi. Ces derniers mois, Arnulfo accompagnait un groupe de vendeurs de rue expulsés du centre-ville de Tlapa de Comonfort par arrêté municipal.

L’avocat a disparu le 11 octobre 2019 aux alentours de 20h alors qu’il quittait son domicile pour une conférence à Tlapa. Depuis ce jour, la famille de l’avocat et ses collègues ont fait l’objet de menaces. Les recherches n’ont été mises en œuvre que tardivement par les autorités sous la pression des organisations de défense des droits humains et de la population locale. Jusqu’à présent, quatre personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette enquête ouverte pour homicide.

[...]

La disparition et l’assassinat d’Arnulfo Cerón Soriano interviennent dans un contexte de violence permanente contre les défenseurs des droits humains dans l’État de Guerrero. Les disparitions et les meurtres de défenseurs des droits humains se produisent dans un contexte d’impunité quasi-totale.

 

L’OIAD condamne fermement la disparition et le meurtre d’Arnulfo Ceron Soriano.

L’OIAD encourage les autorités mexicaines à poursuivre la recherche des auteurs de la disparition et de la mort d’Arnulfo Ceron Soriano et à ordonner des mesures de protection pour les membres de sa famille et ses collègues. L’OIAD rejoint l’action urgente lancée par Amnesty International.

L’OIAD apporte son entier soutien à tous les avocats et défenseurs des droits de l’Homme mexicains qui mettent leur vie en péril du fait de l’exercice légitime de leur profession.

L’OIAD rappelle aux autorités mexicaines les Principes de base relatifs au rôle du Barreau des Nations Unies de 1990 qui prévoit que « Lorsque la sécurité des avocats est menacée dans l’exercice de leurs fonctions, ils doivent être protégés comme il convient par les autorités » (Principe n°17).