Rechercher par
Chine

Li Heping

Avocat Chine
Agressé

Soutenez Li Heping

Causes défendues :

Droits des minorités religieuses – dont, entre autres, les chrétiens et les pratiquant du Falun gong -, prisonniers politiques, droits des étrangers, écrivains dissidents, victimes d’expulsions forcées.

Eminent avocat défenseur des droits de l’Homme, Li Heping a commencé sa carrière en tant qu’avocat en droit civil vers la fin des années 90 au sein du cabinet juridique Global Law Firm à Pékin. Il s’est notamment fait connaître pour ses critiques des pratiques du parti communiste envers les minorités religieuses, acceptant de traiter des dossiers dits « sensibles » concernant les victimes d’expropriation et les dissidents politiques persécutés par le régime chinois.

Il a défendu plusieurs avocats du mouvement “Weiquan » constitué de plusieurs avocats engagés dans la défense des droits humains, notamment en droit du travail, des victimes de torture et droit des étrangers, tels que Chen Guangcheng et Gao Zhisheng. Il a par ailleurs défendu le dissident Yang Zili et l’activiste pour la protection de l’environnement Tan Kai.

Il est membre du comité éditorial du journal chinois « Law and Religion Monitor » dirigé par l’association « China Aid ». [...]

Li Heping a longtemps fait l’objet d’intimidations et de persécutions à cause de son travail en faveur du respect des droits fondamentaux et de l’Etat de droit. Le 29 septembre 2007, dans le parking de son cabinet, il a été victime d’une agression et d’un enlèvement par une dizaine d’hommes en civil qui l’ont battu et l’ont relâché six jours plus tard, après l’avoir menacé de violences ultérieures s’il ne quittait pas la capitale.

Alors qu’il devait se rendre à Bruxelles pour recevoir le prix des droits de l’Homme du CCBE 2008 puis à Paris pour intervenir le 6 décembre lors de la commémoration des 60 ans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, Li Heping a été empêché de quitter la Chine, et ce alors même qu’il disposait d’un visa pour la Belgique et la France.