Actualités

Vignette

Insultes du président philippin envers un rapporteur des Nations Unies

Paris, le 7 juin 2018,

L’Observatoire international des avocats en danger (OIAD) condamne fermement les insultes proférées à l’encontre du rapporteur des Nations Unies pour l’indépendance des juges et des avocats par le président philippin, Rodrigo Duterte.

Depuis son arrivée au pouvoir en juin 2016 le président Philippin, Rodrigo Duterte a mis en œuvre une politique anti-drogue ultra-violente. Les Philippines sont devenues le théâtre d’exécutions sans procès ainsi que d’assassinats en pleine rue revendiqués faussement comme de la légitime défense.

Le mois dernier, la Cour Suprême des Philippines a voté le retrait de la juge en chef Maria Lourdes Sereno que Duterte a qualifié d’ennemie pour avoir voté contre certaines propositions controversées du gouvernement.

Suite à ce vote, Diego García-Sayán, rapporteur spécial des Nations Unies sur l’indépendance des juges et des avocats et expert des droits de l’homme, a dit que l’indépendance judiciaire du pays était menacée.

En réponse à cette déclaration, le président Duterte a déclaré lors d’une conférence :

« Tell him not to interfere with the affairs of my country. He can go to hell»

Avocat de métier, M. García-Sayán a également été juge et Président de la Cour interaméricaine des droits de l’homme.  Il a été Ministre de la justice et Ministre des affaires étrangères du Pérou. M. García-Sayán a une expérience considérable des Nations Unies et du système judiciaire tant sur le plan national qu’international.

Ce n’est pas la première fois que le Président insulte publiquement des figures de la scène politique internationale. En effet, la rapporteuse spéciale des Nations Unies, Agnès Callamard ainsi que l’ancien président américain Barack Obama avaient été la cible de propos injurieux du président Duterte.

L’OIAD condamne non seulement les propos injurieux tenus par le président Duterte mais également l’absence d’indépendance de la justice qui en résulte.

 

 

Vignette

Procédure pénale à l’encontre de l’avocat Noureddine Ahmine

Genève, le 29 mai 2018, L’Observatoire international des avocats en danger (OIAD) se réjouit de l’acquittement prononcé le 28 mai 2018 par le Tribunal criminel de Ghardaïa de Me Noureddine Ahmine poursuivi pour outrage à corps constitué et production de fausses preuves, infractions pour lesquelles il avait été [...]
Charger plus d'actualités