Actualités

Vignette

Libération de Me Masom Marzok, avocat égyptien détenu arbitrairement depuis août 2018

Me Masom Marzok est un avocat égyptien défenseur des droits de l’Homme et opposant de longue date au président al-Sissi.

Il avait été arrêté en août 2018 après avoir publiquement critiqué le régime et proposé, sur Facebook, la tenue d’un référendum sur l’action politique de ce dernier. Il avait notamment été inculpé de collaboration avec une organisation terroriste.

Outre des conditions de détention très difficiles (isolement, absence de lumière dans sa cellule), Me Marzok était dans une situation particulièrement inquiétante : atteint d’une hernie abdominale, il se voyait refuser par les autorités l’opération chirurgicale nécessaire à sa survie.

Le 21 mai 2019, Me Khaled Ali, avocat de Me Marzok, a annoncé sur sa page Facebook que l’ordre de libérer ce dernier avait été confirmé par le parquet. « Ils pourraient être libérés dans les heures qui viennent », a précisé l’avocat, qui voit dans cette décision le début d’une phase d’ouverture dans le pays. Quatre autres personnes, dont l’économiste Raied Salama et le professeur de géologie Yehia al-Qazzaz, vont également être libérées.

Massom Marzok a été effectivement libéré le 23 mai.

L’OIAD se réjouit vivement de la libération prochaine de Me Marzok et demande aux autorités égyptiennes de libérer les nombreux autres prisonniers politiques qui font les frais de la répression du régime.

Vignette

Basile Ader : « Les avocats sont un marqueur de démocratie »

Le 5 juillet 2019, le Président de l’Observatoire international des avocats en danger, Basile Ader, a été interviewé sur France 24 pour parler de la situation des avocats menacés, agressés, tués ou emprisonnés à travers le monde. http://www.protect-lawyers.com/oiad-content/uploads/2019/08/basile-ader-les-avocats-sont-un-marqueur-de-dmocratie.mp4   Question : Dans le bandeau qui présente votre [...]
Charger plus d'actualités