Actualités

Vignette

Nasrin Sotoudeh élue membre d’honneur du Barreau de Paris par un vote à l’unanimité

Paris, le 14 mars 2019.

L’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh est célèbre notamment pour avoir défendu des femmes ayant ôté leur hijab pour protester contre son port obligatoire. Son combat en faveur des droits de l’Homme lui a valu de recevoir en 2012 le Prix Sakharov, décerné par le Parlement européen, et, en 2018, le Prix international des droits de l’homme Ludovic Trarieux.

Nasrin Sotoudeh avait été arrêtée le 13 juin 2018. Après des mois de détention incommunicado, elle a appris qu’un jugement la concernant s’était tenu en son absence, au terme duquel elle a été condamnée à 33 ans d’emprisonnement et 148 coups de fouet. Cette condamnation est fondée sur 7 chefs d’accusations, dont celui d’« incitation à la débauche ».

Il s’agit là d’une peine extrêmement lourde, qui vient s’ajouter à celle de 5 ans d’emprisonnement que purgeait déjà l’avocate. Cette dernière avait en outre été emprisonnée entre 2010 et 2013. Son mari, quant à lui, purge une peine de 6 ans de prison pour avoir donné sur Facebook des nouvelles de sa femme.

Mardi 12 mars, le Conseil de l’Ordre du barreau de Paris a tenu à exprimer sa solidarité en désignant Nasrin Sotoudeh « membre d’honneur » du barreau de Paris. Cette décision a été votée à l’unanimité.

Me Basile Ader, vice-bâtonnier du barreau de Paris, a expliqué dans une interview accordée à France Info qu’il attendait du pouvoir exécutif français que celui-ci mette en œuvre des sanctions diplomatiques ou économiques à l’encontre de l’Iran. Un tel positionnement du gouvernement, qui apparaît hautement souhaitable, serait en effet cohérent avec l’engagement du président Macron en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes et de la défense des droits des femmes.

L’OIAD s’associe donc pleinement à la demande exprimée par Me Ader, qui s’est en outre exprimé au sujet des droits de la défense en Iran dans une interview accordée à RFI.

L’OIAD tient à réaffirmer sa solidarité avec Nasrin Sotoudeh ainsi que la nécessité d’une mobilisation forte en vue de sa libération immédiate et inconditionnelle par les autorités iraniennes.

Vignette

Basile Ader : « Les avocats sont un marqueur de démocratie »

Le 5 juillet 2019, le Président de l’Observatoire international des avocats en danger, Basile Ader, a été interviewé sur France 24 pour parler de la situation des avocats menacés, agressés, tués ou emprisonnés à travers le monde. http://www.protect-lawyers.com/oiad-content/uploads/2019/08/basile-ader-les-avocats-sont-un-marqueur-de-dmocratie.mp4   Question : Dans le bandeau qui présente votre [...]
Charger plus d'actualités